Introduction
L’exposition Move-Remove. Topstukken-Trésors classés : un parcours exceptionnel sur la trace des chefs-d’œuvre du Moyen Âge. La Société archéologique de Namur, proposait en 2018 à Namur au TreM.a – Musée des arts anciens – une exposition particulièrement intéressante. Plusieurs campagnes de numérisation en hyperdéfinition et ou 3D ont été réalisées en partenariat avec L'Atelier de l'Imagier, à l'initiative et avec le financement de la Fédération Wallonie Bruxelles.

C’était la première fois qu’autant de chefs-d’œuvre médiévaux classés, provenant de Flandre et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, étaient rassemblés en un seul lieu. Fil rouge de l’exposition ? Les mouvements qu’ont connus ces « Trésors classés » et « Topstukken » du patrimoine mobilier au cours de leur histoire. Un passionnant voyage dans l’espace et dans le temps, tout en beauté. Il nous aide à mieux comprendre la nécessité du classement de ces chefs-d’œuvre, une mesure qui réduit les risques liés à leurs déplacements et favorise leur conservation. Indispensable. Les courants d’échanges à cette époque sont aujourd’hui moins obscurs : artistes, savoir-faire, formes et modèles, matières premières et œuvres – intégrales ou en fragments - ont circulé dans tout le monde connu. Chacun de ces mouvements des œuvres ou des artistes nous éclaire sur les rapports entretenus avec les milieux d’accueil ou de réception. De Trésor classé en Topstuk, l’exposition Move-Remove. abordait cette thématique de la circulation sous divers angles, comme autant de clés de lecture d’un patrimoine exceptionnel, illustrées avec clarté par le choix judicieux des œuvres exposées et leur mise en perspective.

Menu